Passer au contenu principal Passer au pied de page

Le marché de l’investissement en Ile-de-France au 3T 2020

Télécharger
Hero_note_marche_investissement_idf

Le marché de l’investissement apparaît moins impacté par la crise sanitaire et économique que le marché locatif. Après un 2ème trimestre où les volumes investis avaient chuté de 64% sur un an en raison des huit semaines de confinement, le 3ème trimestre marque un redémarrage modéré de l’activité, avec 3,9 milliards d’euros, en baisse de 40% comparé au 3ème trimestre 2019.

Depuis le début de l’année 2020, 11,7 milliards d’euros ont été investis en immobilier d’entreprise en Ile de France, affichant une diminution de 31% par rapport à la même période l’an dernier. Au niveau national, le montant de l’investissement atteint 16,5 milliards d’euros, en baisse de 33%.

En termes de typologie d’actifs, les bureaux restent largement prédominants dans les investissements franciliens, expliquant notamment le poids élevé de Paris, qui représente 42% des volumes engagés depuis le début de l’année.

Les investisseurs sont majoritairement français et la part des étrangers se contracte nettement depuis 9 mois. Les restrictions de voyage liées aux mesures sanitaires et l’incertitude qui pèse sur la reprise économique, amplifiée en cette rentrée par la seconde vague de l’épidémie, poussent les investisseurs internationaux à un certain attentisme.

On constate également un recentrage des stratégies des acteurs, qui avaient eu tendance à diversifier leur profil de risque ces dernières années, vers des actifs core, avec une attention particulière portée à la qualité du locataire et à sa capacité à payer les loyers. Néanmoins, les fonds value added et opportunistes restent toujours présents, à condition que le risque soit rémunéré à sa juste valeur, dans un contexte de resserrement et de plus grande sélectivité de l’accès au crédit.

Les taux de rendement des actifs prime restent stables et se maintiennent à des niveaux bas, du fait de l’attrait renforcé des investisseurs et de valeurs locatives qui résistent pour ce type de biens. Les actifs plus risqués voient leur taux de rendement remonter. Les écarts de taux entre les différentes typologies d’actifs, qui avaient eu tendance à se contracter au cours des dernières années, devraient de nouveau se creuser dans les mois qui viennent.

Pour en savoir plus, téléchargez notre nouvelle note sur le marché de l’investissement en Île-de-France !


search_card_note_marche_21

Le marché de l’investissement en Ile-de-France au 3T 2020

Télécharger
Contact

Laurence Bouard

Directrice Etudes & Recherche

Paris

Diplômée d’un 3ème cycle en urbanisme et membre de la RICS, Laurence a une expérience de plus de 20 ans dans le secteur immobilier. Elle dirige depuis 2011 le Département Etudes & Recherche de Colliers International France. Elle apporte son expertise sur les marchés immobiliers dans le cadre de missions de conseil et de production d’études ad hoc.

Voir le profil